L’estime de soi-même est l'une des premières conditions du bonheur.



 Comment retrouver son estime de soi ? - Élite PresseÊtre en bonne santé mentale, c'est la connaissance de soi. La connaissance de ses forces, de ses faiblesses, de ses difficultés, de ses limites, de ses besoins, ayant pour effet une image de soi en rapport avec la réalité.
Si vous avez une image positive de vous-même, vous pourrez enrichir votre vie. Les gens heureux sont agréables à côtoyer. Lorsque nous sommes bien dans notre peau, les relations que nous entretenons avec les gens sont plus satisfaisantes et nous sommes davantage capables de faire face aux exigences de la vie. En d'autres mots, nous sommes plus heureux.

L'estime de soi est une attitude intérieure qui consiste à se dire qu’on a de la valeur, qu'on est unique et important. C'est se connaître et s'aimer comme on est avec ses qualités et ses limites. C'est s'apprécier et s'accepter comme on est.
L'estime de soi, c'est cette petite flamme qui brille à l'intérieur de nous lorsque nous sommes fiers de nous. L'estime de soi, c'est croire en sa valeur propre, à son droit à l'amitié, à l'amour et au bonheur. L'estime de soi influence toute notre vie : nos pensées, nos actions, nos sentiments. S'estimer, c'est prendre conscience de son unicité pour avoir des relations plus harmonieuses et positives avec autrui.

Il n'existe pas de formule magique prête à emporter ou efficace instantanément. C'est plutôt un apprentissage quotidien, qui part de nous, de notre attitude face à nous-mêmes, face à la vie. Nous retenons les suggestions suivantes :

ü  Évitez de ruminer vos défauts, vos faiblesses et vos erreurs. Ce sont des pensées qui empoisonnent votre vie et détruisent votre estime de vous-mêmes.
ü  N'ayez pas de préjugés défavorables envers vous-mêmes. Il ne faut pas se dénigrer. Gardez l'esprit ouvert.
ü  Évitez de transformer chaque erreur en défaut.
ü  Tenez compte de vos bons coups, des choses dont vous êtes satisfait.
ü  Mettez en évidence les qualités que vous avez utilisées des dizaines de fois au lieu d'accorder de l'importance aux erreurs.
ü   Soyez attentifs à vos propres désirs.
ü  Exprimez vos besoins et vos attentes; lorsque vous satisfaites vos besoins, vous en recueillez de l'énergie.
ü  Ne vous sacrifiez pas dans le but de plaire à tous et en tout temps, cela est impossible et n'est pas nécessaire.
ü  Ne vous sentez responsable que pour des choses sur lesquelles vous avez un certain contrôle.
ü  Reconnaissez que vous êtes digne d'être aimé pour ce que vous êtes : un être humain qui fait de son mieux avec les capacités et les limites qu'il a.
ü  Traitez-vous comme votre meilleur ami, faites-vous plaisir.

La perception que les gens ont d'eux-mêmes influence leur estime de soi. La façon dont ils se sentent dans leurs relations interpersonnelles influence aussi l'estime de soi. En somme, l'estime de soi est une attitude intérieure basée sur notre perception de nous-mêmes et celle que notre environnement nous reflète de nous. Afin d'augmenter notre estime, notre sentiment d'avoir une valeur, il faut reconnaître nos qualités et nos limites, être réaliste dans notre évaluation de nous-mêmes, s'accepter et s'apprécier comme nous sommes.

Comment se développe l'estime de soi ?

ü Selon William James (1892) : l'estime de soi, c'est la conscience de la valeur du moi. Elle se développe donc par une dynamique intra-personnelle et intrapsychique. En ce sens, l'articulation entre le moi actuel et les aspirations d'un sujet jouent un rôle primordial.

ü Selon Charles H. Cooley (1902) : le sentiment de valeur de soi est une construction sociale façonnée par les interactions avec l'entourage ; c'est le regard des autres qui renvoie des indications permettant au sujet de connaître l'opinion qu'ils ont de lui !


ü Actuellement : l'estime de soi se définit comme un processus dynamique et continu qui commence avant la naissance et qui se prolonge tout au long de la vie. Il convient donc d'étudier l'articulation des deux dimensions qui déterminent la construction de l'estime de soi, à savoir le développement d'une personne et de son psychisme en situation et donc en interaction.

En conclusion, pour bien fonctionner dans la société, il est primordial de connaître ses besoins (affirmation de soi) et de bien les exprimer (confiance en soi). 
En interaction avec les autres, que ce soit dans le milieu familial, social ou professionnel, lorsqu’une personne est au clair avec elle-même, il lui devient facile d’adresser une demande ou de mettre des limites. Comme elle se respecte, cela lui est naturel d’écouter et d’entendre les besoins, les demandes et les limites des autres et de rechercher sincèrement une solution gagnant-gagnant.

En changeant son regard sur soi, en modifiant son dialogue intérieur, tout le monde a la capacité de s’aimer et de se sentir utile aux autres et ainsi d’être un exemple de bonne estime de soi !!

Publier un commentaire

0 Commentaires