le sport c'est la santé

 Le sport c’est la santé



Il est inutile de souligner que l’activité physique est bénéfique pour la santé. Mais quels sont exactement ces bienfaits? Quels problèmes de santé peuvent empêcher de pratiquer un sport? Le Docteur Bruno Sesboüé, secrétaire général adjoint de la Société française de médecine du sport et responsable du service de médecine du sport du Centre Hospitalo-universitaire de Caen précise ces indications et contre-indications à la pratique d’un sport.

le sport d'aprés Docteur Sesboüé

Quels sont les avantages de la pratique d’un sport?

Docteur Sesboüé  :Le premier avantage est le plaisir! Pour moi, c’est la chose la plus importante. En ce qui concerne la santé, les bénéfices de l’activité sportive sont trop nombreux pour être cités de manière exhaustive. On peut noter, entre autres, les effets positifs pour le système cardiovasculaire. Le sport augmente la force et le fonctionnement du coeur. [...]
On pense que le sport améliore l’espérance de vie. Ce qui est sûr, c’est que l’activité physique améliore la qualité de vie. De plus, le sport a un rôle psychosocial: il renforce l’estime de soi, permet l’intégration à un milieu social et empêche ainsi certains problèmes d’isolement.

 Quelles contre-indications peuvent empêcher la pratique d’une activité sportive?

Docteur Sesboüé  :Il n’existe pas beaucoup de contre-indications absolues. La contre-indication essentielle concerne certains problèmes cardiaques. [...] Une fragilité squelettique peut faire déconseiller les sports avec des risques de chutes ou de chocs. De manière générale, il est toujours possible de proposer une activité physique adaptée à chaque personne.

Une visite médicale est-elle nécessaire pour commencer un sport?

Docteur Sesboüé  : Pour débuter dans un sport professionnellement, une visite médicale préalable est obligatoire. Elle permet la délivrance d’un certificat de non contre-indication et doit être renouvelée chaque année.
Pour les sportifs de haut niveau, le suivi médical est très poussé. Pour les sportifs non professionnels, la participation à une épreuve sportive (marathon de Paris par exemple) nécessite un certificat médical de moins de trois mois.

Propos recueillis

Publier un commentaire

0 Commentaires